Toi, mon enfant … ou quand l’autisme devient une évidence … (Témoignages de mamans)

28 Mai 2022 | Non classé

Mon enfant, tu es tout contre moi. Tu dors enfin, tu as lâché prise, lâché de ta journée, de tout de ce que tu as vécu. Tout ce que tu as ressenti, tout le positif comme le négatif. Tu respires plus doucement, tes épaules sont relâchées, ta mâchoire est décrispée. Enfin.

Mon enfant, je constate que, depuis ces derniers, tu ne dors plus sans une présence physique, « humaine » comme tu me le dis… sans une présence physique qui t’apaise et fais plonger dans le sommeil. Notre chat ne t’est d’aucune utilité, tu ne lâches plus prise…

Dans la journée, je te vois et je t’observe, mon enfant. Tu es grand, fin, tu changes tellement et tout autour de toi, aussi, a changé. Tes amis, les codes sociaux, ce que tu en comprends. Chacun va vers plus d’autonomie, des codes qui changent, de l’implicite que je vois et que tu ne perçois pas, l’envie ou non d’appartenir à un groupe.

Tes gestes sont saccadés, tu es maladroit, parfois, souvent. Peut-être que mon regard, mon attention n’aident pas… peut-être suis-je trop attentive alors que je devrais laisser couler mais après tout, je ne suis que ta maman qui s’inquiète parfois pour tout, pour rien.

enfant autisme

Je sais que parfois, tu es différent. Tes pensées sont comme des moineaux qui volettent de branches en branches. Elles sont pertinentes et on ne sait jamais où elles vont se poser. Elles sont en arborescence, pourrais-je dire. J’ai du mal à te suivre, parfois. D’autres fois non, et parfois, quand je suis fatiguée, je n’ai pas envie, je ne cherche pas.

Tu aimes la lecture, tu as relu plus de 7 fois toute la saga des livres Harry Potter. Tu connais certaines répliques par cœur, tu les as même intégrées dans ta façon de parler. Elles font partie de toi, elles sont tes références incontournables. Tu m’a déjà demandé de te donner une chaussette pour te sentir libre !

autisme enfant

Tu portes souvent les mêmes jeans et les mêmes sweats à capuche, parce que tu te sens bien dedans. Tu aimes les vêtements confortables, doux et sécurisants. Je te vois parfois faire tes devoirs avec ta capuche enfoncée jusqu’aux yeux, je n’ai pas compris tout de suite que c’était pour mieux te protéger de l’extérieur et mieux te concentrer.

Mon enfant, tu grandis vite et les autres enfants de ton âge commencent à se se tenir par la main dans la cour de l’école. Toi, on dirait que tu t’en fiches. Comme si tu pensais que les sentiments amoureux étaient beaucoup moins utiles que les livres, les maquettes ou les puzzles.

Parfois, une insondable vague de tristesse te submerge. Une chanson mélancolique à la radio et tu fonds en larme. Un animal écrasé sur le bord de la route et ta journée est fichue. Tu es certainement hypersensible, je me reconnais aussi dans ce trait que je t’ai peut-être transmis…

 

Mon enfant, tu grandis vite et les autres enfants de ton âge commencent à se se tenir par la main dans la cour de l’école. Toi, on dirait que tu t’en fiches. Comme si tu pensais que les sentiments amoureux étaient beaucoup moins utiles que les livres, les maquettes ou les puzzles.

 Parfois, une insondable vague de tristesse te submerge. Une chanson mélancolique à la radio et tu fonds en larme. Un animal écrasé sur le bord de la route et ta journée est fichue. Tu es certainement hypersensible, je me reconnais aussi dans ce trait que je t’ai peut-être transmis…

 

autisme enfant

On dit que tu as des intérêts spécifiques, que tu es atypique. Tu n’aimes pas les étiquettes, moi non plus. Il paraît que la vie, c’est comme une boîte de chocolats : on ne sait jamais sur quoi on va tomber.

chocolat

Je crois qu’il en va de même pour la vie avec une différence, mais avec une amplitude encore plus forte dans les surprises que nous réserve chaque bouchée. Parfois, c’est le meilleur rocher au Nutella de tout l’univers. Parfois, c’est une dragée aux crottes de nez de Bertie Crochue.

 Mon enfant, grâce à toi j’ai découvert ça : toutes les boîtes au chocolat ne se valent pas et les nôtres ne ressemblent pas à celles des autres. Elles sont plus surprenantes, plus imprévisibles, plus enrichissantes. Et si c’était une chance, finalement ?

Pour lire plus d’informations, à propos de l’autisme, vous pouvez lire un autre article sur le blog Vis ma vie d’aut(omobil)iste.

De merveilleuses associations oeuvrent pour informer et sensibiliser autour du TSA, aider les familles, coopérer et innover comme Autism’Aide35 notamment sur la région rennaise. Pour toute information, vous avez le GNCRA ou un Centre Régionale de l’Autisme – CRA. Il y a aussi des informations, des vidéos que vous pouvez trouver sur You Tube avec des auteurs comme Julie D., Faber Rice, Aspiemil.

D’autres auteurs de livres à feuilleter si vous le souhaitez = Julie Dauchez, Josef Schovanec, Tony Attwood, Hogo Horiot, …

Heureuse d’échanger avec vous à ce sujet …

crédit photos = www.unsplash.com, www.istockphoto.com